togoMUR 

 

"c'était quand même mieux

du temps des Blancs"

Kofi YAMGNANE (19 mai 2010)

 

journaliste LCP - On va fêter, enfin certains pays vont le faire, certains plus discrètement d'ailleurs, fêter ces cinquante ans d'indépendance. Elle en a fait quoi l'Afrique de cette liberté ? Kofi Yamgnane, vous aviez le désir d'être candidat au Togo, d'être président du Togo. Vous aviez certainement un regard sur ce pays, un désir, un amour... Qu'a fait l'Afrique, et pourquoi pas le Togo, de cette liberté ?

Kofi Yamgnane - "Je ne peux pas généraliser sur l'ensemble des pays francophones ayant accédé à l'indépendance en 1960 et quelques années après. En tout cas, je peux dire que le Togo, mon pays d'origine, n'a rien fait des cinquante ans. C'est cinquante ans pour rien puisque aujourd'hui, les plus vieux dans les villages - j'ai eu l'occasion de tourner dans l'ensemble des villages du Togo - les plus vieux me disent : Kofi, c'était quand même mieux du temps des Blancs.

C'est extraordinaire comme aveu d'échec ! "c'était quand même mieux du temps des Blancs" : dans nos dispensaires, on n'a pas un flacon de mercurochrome, les Blancs nous en donnaient. On était vaccinés, on ne l'est plus. Les écoles fonctionnaient, il n'y en a plus. Il y avait des pistes qui étaient entretenues, il n'y a en plus. C'est vraiment...

Quand on regarde cela, on a envie d'en pleurer effectivement..."

19 mai 2010, émission "Ça vous regarde", chaîne LCP
"Afrique : qu'a-t-elle fait de sa liberté ?"

 source : http://www.youtube.com/watch?v=vXuLXsriMhU

000_APP2001011098691_0
défilé, mai 1960

 

- biographie de Kofi Yamgnane sur Wikipedia

- retour à l'accueil