9782228906050FS

 

un livre à éviter...

Maurice FAIVRE

 

Claire Mauss-Copeaux a publié en février 2011 un livre intitulé : Algérie 20 août 1955, Insurrection, Répression, Massacres, éd.Payot, 279 pages.

Cet ouvrage contient de grossières erreurs concernant le massacre d'El Halia :
- il surestime la population européenne du village (250 au lieu de 180).
- Il présente une situation calme du Constantinois, alors que le terrorisme a commencé en mai (huit bombes à Constantine).
- Il se réfère à la version de Brahim Ayachi, selon lequel tous les habitants d'El Halia étaient armés et se sont défendus :
- or un seul assaillant a été tué ; 
- le dépôt d'explosifs n'a pas été visité, alors que le but était de récupérer de l'armement.
Ayachi, qui n'avait aucune responsabilité dans l'ALN de 1955, se réveille 50 ans après les faits.
- les ouvriers sétifiens de la mine n'étaient pas des rescapés de mai 1945, ils venaient de M'sila, localité qui n'avait pas connu de soulèvement en 1945.

D'autres erreurs concernent :
- les soi-disant vengeances familiales de la famille Mello à Ain Abid,
- l'ignorance des victimes du Khroubs,
- les cadavres écrasés par un half-track à Guelma,
- l'audition du général Faivre par Patrick Rotman (chronologie inexacte, faits incomplets, archives consultées, action sociale de l'armée ignorée).

Le livre à paraître de Roger Vétillard, préfacé par Guy Pervillé,  fait un point précis de l'insurrection du 20 août 1955. Il s'appuie sur des archives inconnues, et sur près de 80 témoignages de Français et d'Algériens.

Maurice Faivre
le 18 mai 2011

 

 El_Halia
enfants assassinés par le FLN à El-Halia en 1955,
dans sa "glorieuse guerre d'indépendance"

 

- retour à l'accueil