9782747596015FS

 

 

liste des déportés algériens

en Nouvelle-Calédonie, 1867-1895

Melica OUENNOUGHI

 

 

Études Coloniales a publié, dès 2006, un article de Melica Ouennoughi, docteure en histoire et auteure d'un remarquable travail sur la déportation de condamnés maghrébins en Nouvelle-Calédonie, sur la reconstruction identitaire de cette communauté dans l'archipel océanien.

http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2006/10/12/2896840.html

L'importance et l'intérêt de ce travail ont été l'objet d'une attention permanente depuis. D'autant que Melica Ouennougi avait publié les listes généalogiques de déportés (1867-1895), les listes de mariages mixtes ainsi que les listes de concessionnaires à Bourail. Elle est l'inconstestable "découvreur scientifique" de tout ce matériau d'archives mettant à jour une somme considérable d'informations historiques.

De nombreuses demandes nous sont parvenues cherchant à identifier si telle ou telle personne figurait dans ces listes. Nous avons d'abord répondu au cas par cas puis avons renvoyé vers la consultation directe du travail de Melica Ouennoughi et de son ouvrage paru chez L'Harmattan en 2006.

Cette année, en avril, nous avons reçu de la part de l'Institut International d'histoire sociale (IISG) d'Amsterdam, des listes de déportés algériens, avec photos d'archives, provenant d'un registre entré en possession de cet organisme par voie de don ou d'acquisition :

http://www.iisg.nl/collections/new-caledonia/sources-fr.php

Nous l'avons édité sur le blog Études Coloniales :

http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2011/04/09/20854070.html

Ce registre est-il un double de celui que Melica Ouennoughi a trouvé, au prix d'investigations longues et rigoureuses ? Il n'en reste pas moins que l'antériorité scientifique revient à Melica Ouennoughi. Cest pourquoi, nous publions, avec son accord, ses propres listes telles qu'elles figurent dans son ouvrage.

Daniel Lefeuvre, Michel Renard

 

Établissement généalogique des premières listes des mouvements

de Maghrébins
condamnés au bagne calédonien (1867-1895)

recherches de Melica Ouennoughi


317
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

318cliquer sur l'image pour l'agrandir

319
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

320
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

321
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

 322
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

323
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

324
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

325
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

326
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

327
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

328
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

329
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

330
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

 331
cliquer sur l'image pour l'agrandir



332
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

332
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

333
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

334
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

335
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

336
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

337
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

338
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

339
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

340
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

341
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

342
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

343
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

344
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

345
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

346
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

347
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

348
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

349
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

350
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

351
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

352
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

353
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

354
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 ___________________________________________

 

les mêmes documents en capture de format pdf

 - le numéro de page figure en haut

 

Établissement généalogique des premières listes des mouvements

de Maghrébins
condamnés au bagne calédonien (1867-1895)

recherches de Melica Ouennoughi

 

317
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

318 
cliquer sur l'image pour l'agrandir


319
cliquer sur l'image pour l'agrandir

320
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

321
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

322
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

323
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

324
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

325
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

326
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

327
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

328
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

329
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

330
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

331
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

332
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

333
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

334
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

335
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

336
cliquer sur l'image pour l'agrandir


337
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

338
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

339
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

340
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

341
cliquer sur l'image pour l'agrandir
 

 

342
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

343
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

344
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

345
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

346
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

347
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

348
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

349
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

350
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

351
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

352
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

353
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

354
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

_______________________________________

 

Remerciements

Mes remerciements s'adressent aux personnes et institutions suivantes :

Monsieur Michel Renard et Monsieur Daniel Lefeuvre, Professeur d'Histoire à l'Université Pais VIII, pour la publication de mes données de recherches sur leur beau site "Etudes coloniales". Je remercie Monsieur Michel Renard, chercheur en histoire sur l'histoire de l'Islam en France, pour avoir publié mes découvertes scientifiques faisant état des investigations historiques dans les archives des armées de Terre et de la Marine durant les années 1998 à 2004, donnant lieu à soutenance de thèse et à publication à la demande du jury de thèse, chez l'éditeur l'Harmattan en décembre 2005, diffusion en janvier 2006.
Je suis tout à fait reconnaissante de ses travaux effectués sur l'histoire de l'Islam en France dont il est un spécialiste au plan de ses découvertes largement reprises par d'autres.

Je remercie en premier lieu Messieurs les professeurs :
- Pierre-Philippe Rey, Directeur de ma thèse de doctorat qui en a avertie les Universités et qui a rédigé la préface de mon ouvrage, sur la visibilité scientifique entre autres, des listes nominatives des déportés politiques et forçats Algériens en majorité et Maghrébins du ralliement des anciens clans et mouvements insurrectionnels (Atlas Marocain, et Sud Tunisien) ;
- ainsi que le professeur et regretté honorable historien, Monsieur Claude Liauzu pour avoir inscrit sur le beau site des "Études Coloniales" à la suite de mes travaux, pour reprendre sa formulation respectable à l'égard de mes travaux : "cette thèse permet désormais "d'intégrer" les déportés et forçats d'Algérie".

Mes remerciements s'adressent à la composante calédonienne d'origine algérienne qui m'a confié cette mission pour leur association de réaliser la fouille d'archives donnant matière à la science mais également à la construction de la stèle commémorative du cimetière de Nessadiou, Sidi Moulay où reposent les déportés Algériens décédés à Bourail.

Ce travail de fouilles d'archives et donnant lieu à un doctorat a reçu une collaboration financière de la part de la Mairie de Bourail, Messieurs Jean-Pierre Aïfa et Guy Moulin tous Calédoniens d'origine Algérienne ont suscité l'intérêt pour ce travail scientifique afin de rendre une visibilité officielle sur la traçabilité historique et l'histoire des déportés en Nouvelle-Calédonie.

Les fonds alloués durant le travail de thèse par la Mairie de Bourail, Monsieur Kader Bouffénèche, ancien Président de l'Association des Arabes et Amis des Arabes de Bourail, m'ont permis  d'apporter un travail de concrétisation pour la réalisation de la stèle commémorative, s'ajoutant aux fonds du laboratoire d'anthropologie historique du Maghreb et de l'Afrique de l'Ouest de l'Université Paris VIII qui ont permis d'établir un passerelle de recherche entre la Mairie de Bourail et l'Université Paris VIII pour ce premier travail universitaire de doctorat.

Je remercie Monsieur Pierre-Philippe Rey d'avoir invité Monsieur le Maire, Jean-Pierre Taïeb Aïfa autour d'un déjeuner et lors de la venue du Maire à l'Université.  Cette rencontre a permis d'établir des liens entre deux espaces du lien culturel du Maghreb et de la Nouvelle-Calédonie.

Enfin mes remerciements, pour ce travail réalisé en partie en France et en Nouvelle-Calédonie, s'adressent à la compétence des Archives Territoriales de Nouméa (M. B. Deladrière et Mme Picquet) auprès de Monsieur Deladrière j'ai acquis une dérogation pour ces premiers travaux), des Archives Militaires Historiques de Vincennes (M. P. Carré), des Archives Départementales des Charentes Maritimes (M. P.-A. Augié et Mme Chauffier), des Archives d’Aix-en-Provence (Mme E. Durand), des Archives Départementales du Finistère (Mme S. Tesson-Bennett), ainsi que Monsieur Ismet Kurkovitch Directeur des Archives de Nouvelle-Calédonie avec lequel entre 2007 et 2009 je poursuivais mes recherches qui ont permis la visibilité scientifique des états civils des déportés de Kabylie de 1871 et des Aurès 1876 emprisonnés dans les territoires politiques ïle des Pins et Presqu'ile Duclos.

Lors de la conférence au CNRS à l'occasion des recherches en Sciences Humaines et Sociales sur l'Océanie, Colloque LBSH Pacifique, du 10 au 12 mars 2010, ces données ont été apportées et mes remerciements s'adressent au Professeur Monsieur Maurice Godelier pour avoir abordé l'intérêt d'un marqueur culturel berbère de mes découvertes scientifiques de la Tajmâat de Bourail, élément culturel formateur des sociétés berbères et assemblées villageoises de l'ancien Maghreb (XIXe siècle) dont je rappelle des pratiques préservées longtemps dans l'espace kanak et calédonien. 

Ces travaux se poursuivent dans la réalisation d'un ouvrage collectif et d'un ouvrage à paraître prochainement.
Je remercie Monsieur Kadri Aïssa, Professeur et Directeur de l’Institut Maghreb Europe de l'Université Paris VIII, pour m'avoir attribué des charges de cours et des séminaires pour la diffusion des mes travaux, afin de permettre aux étudiants de Master, de fournir les outils et les méthodes d'enquêtes appropriés aux longs terrains et les fouilles d'archives menées durant ces dix dernières années.

Mes remerciements à toute l'équipe et à Michel Renard, pour que votre beau site soit toujours aussi attractif, il rend une visibilité scientifique unique interactive en son genre aux besoins des lecteurs du multimédia d'aujourd'hui.

Mélica Ouennoughi
Docteur et enseignante chercheur sur l'Histoire des Algériens et Maghrébins
Université Paris VIII.

Déportation des Algériens et Maghrébins de Nouvelle-Calédonie
1864, 1871-1873,1876-1879,1881-1882,
1883 à la fermeture du bagne 1896 (poursuite des travaux).

Premiers répertoires et mouvements du bagne des Maghrébins vers la Nouvelle-Calédonie.
Propriété scientifique : Docteur Mme Ouennoughi Mélica, enseignante chercheur.

 Page0001

OUENNOUGHI, M., KAHN, F. 2005.
Le cimetière du saint patron sidi Moulay de Nessadiou, Bourail.
Les hommes de la déportation algérienne.

"Behind the date palm
in New Caledonia", Palms n° 49 (2), 2005.

Travaux intégrés à l’Institut français d'études andines 75, Lima.


 

- retour à l'accueil