Diapositive1



Savants, artistes, médiateurs :

approches et connaissances du Maghreb


Claire FREDJ, Alain MESSAOUDI

 

Que sait-on du Maghreb en Europe aujourd’hui ? À partir d’une question très générale sur la connaissance empirique, lettrée et sensible qu’ont les Européens du Maghreb, sur sa place dans les imaginaires contemporains et sur la situation de la recherche savante qui le prend comme objet – ou comme cadre d’étude, on cherchera à comprendre les modes et les processus de constitution de ces savoirs et les œuvres qui les ont fixés.

Pour mieux cerner l’élaboration d’un corpus savant et la diffusion de représentations, on sera attentif à la variété des approches qui se renforcent mutuellement ou s’opposent, en fonction du statut de leurs auteurs, qu'il s'agisse de leur situation institutionnelle (amateurs ou professionnels, militaires ou administrateurs, universitaires et journalistes), de leur appartenance nationale (Français intégrés dans l’appareil colonial, étrangers collaborateurs ou subversifs, «indigènes» à la parole à la fois reconnue et délégitimée, plus ou moins insérés dans le dispositif savant) ou de leurs engagements politiques.

Nous nous intéresserons aussi aux relations qu'entretiennent entre eux savants, artistes et médiateurs, selon des clivages politiques et idéologiques, ou sans les recouper.

1er, 3e et 5e mercredis du mois de 17 h à 19 h
(IISMM, salle de réunion, 1er étage,
96 bd Raspail 75006 Paris)

messaoud@ehess.fr ; claire.fredj@wanadoo.fr

philat_lie_centenaire_algerie


Programme

1e séance (7 novembre) : Approches historiques coloniales et post-coloniales du Maghreb.

2e séance (21 novembre) : Savoirs coloniaux, médiateurs indigènes et constructions d’histoires nationales (1). La constitution d’une histoire de l’Algérie : Ernest Mercier, William Marçais, Émile-Félix Gautier et les siècles obscurs du Maghreb.

marcais1
William Marçais (1872-1956)

3e séance (5 décembre) : Savoirs coloniaux, médiateurs indigènes et constructions d’histoires nationales (2) : Postérité, réappropriations et rejets des approches ethnographiques et anthropologiques (Michèle Sellès-Lefranc).

74ff_12

4e séance (19 décembre) : Le Maghreb, terrain d’investigations archéologiques (Clémentine Gutron)

5e séance (16 janvier) : Le Maghreb des militaires. Les topographes militaires dans les premières années de la conquête en Algérie (Hélène Blais)

filliasgeojoanne
Géographie de l'Algérie, Achille Fillias

6e séance (30 janvier) : Le Maghreb des géographes de l’école d’Alger. L’œuvre d’Augustin Bernard (Florence Deprest)

b26e_1

7e séance (6 février) : Réorganisation des archives et processus colonial. Sources ottomanes et colonisation : histoire d'un fonds archivistique algérien (Isabelle Grangaud).

8e séance (20 février) : Le Maghreb en musées. Présentation des collections maghrébines du musée du Quai Branly

9e séance (5 mars) : Regards d’hommes de lettres. Hugo et l’Algérie (Frank Laurent)

10e séance (19 mars) : Structures scolaires et modalités de l’instruction

11e séance (2 avril) : Les langues : enjeux politiques et outils de connaissance

12e séance (16 avril) : Le Maghreb des médecins


_dition_Centenaire_Alg_rie



- retour à l'accueil