Diapositive1



un spectacle tiré du livre

de Dominique Rolland, Sang mêlé

du 23 octobre au 11 novembre

au Théâtre de l'Épée de Bois (Paris)


get_attachment_1

get_attachment

_______________________________________


le spectacle

Ce spectacle propose un travail scénique autour de la question du métissage : librement adapté de l’ouvrage ethnographique et auto-biographique de Dominique Rolland, De sang mêlé (éditions Elytis 2006), il suit le parcours de quelques personnages qui se croisent pendant plus d’un siècle, dans le plus ancien café de Hanoï, demeuré célèbre en raison de sa légendaire tenancière, la mère De Beire.

Dominique Rolland est maître de conférences à l’INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales). Spécialiste de l’Indochine, elle a écrit De sang mêlé comme une polyphonie autour de la question du métissage et du colonialisme. Elle a écrit également publié le récit de son séjour sur le terrain à Madagascar, Glissements de terrain, en 2007.

«À travers des histoires de vie, se découvre la façon dont la colonisation a posé la relation entre citoyens et indigènes, qui place les métis dans un impossible entre-deux. Le texte propose en contrepoint une réflexion sur les questions plus actuelles de la mémoire coloniale, de ses silences et de ses amnésies, et de la difficile édification des identités qui en sont issues.»

Jean-Claude Penchenat
source

Par la Compagnie Abraxas.

                              

_______________________________________


Dominique Rolland, par son éditeur

portrait

Dominique Rolland est ethnologue et professeur à l'INALCO (institut national des langues et civilisations orientales).

Spécialiste de l'Indochine, elle a écrit et composé De sang mêlé (Editions Elytis), un travail de mémoire qui explore la question du métissage et du colonialisme. Un retour aux sources, puisque le Vietnam est le pays de naissance de sa mère. Elle nous ouvre les portes d'une culture de toute une génération devenue adulte dans les années 1960-1970.

Elle nous présentera également Glissements de terrain (Editions Elytis) paru récemment, qui revient sur son passage personnel dans une vallée retirée du sud-est de Madagascar.

source




 sangmele   couvglissements


_______________________________________


De sang mêlé, le livre vu par son éditeur

De sang mêlé, chroniques du métissage en Indochine
Dominique Rolland
Format 170 x 240 mm broché, 384 pages avec iconographie - ISBN 2-914659-54-7 - 21€

De sang mêlé est une musique.

Ni essai ni roman autobiographique, mais probablement un peu des deux, le livre de Dominique Rolland est une polyphonie de voix, de chroniques témoignant d’un passé qui exacerbe toujours les passions : le colonialisme en Indochine.

Il aborde donc naturellement la question du métissage. La rencontre entre Français colonisateurs et peuples colonisés a engendré des figures variées de ce métissage. Qu'elles soient biologiques ou simplement culturelles, marquées dans leur sang ou seulement par les traditions, elles portent toujours avec difficulté cette identité double : la métisse est une enfant sans terre.

Ce n’est donc pas au hasard que le titre du livre de Dominique Rolland est à double sens : la condition de métisse se dilue inévitablement dans deux cultures au point que les identités se troublent. Les sangs se mêlent et les identités s'emmêlent.

De sang mêlé est aussi une confrontation entre l’Indochine passée et le Viêt-nam contemporain ; où l’on voit le touriste déambuler, en chasse du poncif de la photo de rizière avec quelques chapeaux coniques de belles congaï affleurant l'eau ça et là ; où l’on croise la parole de quelques vieux Vietnamiens encore usés à la francophonie ; où l'on observe les cicatrices des guerres, l’agitation de la ville, le cours de la vie…

De sang mêlé est ce regard croisé que peut porter avec justesse l’enfant métis sur le passé tourmenté du pays. D'universelle, l’histoire devient alors personnelle, avec ses espoirs, ses tourments et cette irrésistible envie de comprendre.

De sang mêlé est cette musique-là.

Dominique Rolland est professeur à l’INALCO (institut national des langues et civilisations orientales). Spécialiste de l’Indochine, elle a écrit De sang mêlé comme une polyphonie autour de la question du métissage ; question posée par le colonialisme au début du siècle dernier. Elle prépare actuellement un autre ouvrage illustré, sur une figure de l’exploration de l’empire d’Annam : le docteur Sallet (Elytis, à paraître).

- revue de presse

source

get_attachment_1


liens

- le blog de Dominique Rolland

salon_du_l_edited


couvdesangmele












Dominique Rolland



- retour à l'accueil