Diapositive1





«Les identités corporelles au Vietnam,

d’hier à aujourd’hui :

métamorphoses et diversités»


*** programme définitif


Diapositive1

Colloque international organisé par l’Institut d’Asie Orientale,

Lyon (14-15 mai 2007)

Grand Amphithéâtre, ENS-Lettres et Sciences Humaines,

15, parvis René Descartes, Lyon


LUNDI 14 MAI

8h30-9h30 : Accueil
Eric Seizelet (directeur de l’Institut d’Asie Orientale)
Ouverture du colloque
Agathe Larcher-Goscha (Institut d’Asie Orientale)
Mot de bienvenue et introduction
Invité d’honneur : Phan Huy Lê (président de l’Association Vietnamienne d’Histoire)
État de l’historiographie et historiographie d’État sur les identités corporelles au Vietnam


Diapositive1


9h30-12h45 : I. Le corps, ses mots, ses codes

sous la présidence de Daniel Hémery (Université Denis Diderot Paris 7)

Pham Dan Binh (Université Denis Diderot Paris 7)
De l’expression du «corps» à celle de «soi-même» et ses assimilés ou dérivés : exploration sémantique du mot «mình».
Dinh Trong Hiêu (Centre National de la Recherche Scientifique)
La face et le ventre, et autres symboliques du corps chez les Vietnamiens.

10h30-10h45 : pause café

Vatthana Pholsena (Institut d’Asie Orientale)
Disciplining the body : manners as the essence of national identities.
Nora Taylor (Smithsonian Institution)
Le corps dans l’art, ou l’ambiguïté sexuelle dans l’art contemporain vietnamien.

ntrung5
Nguyen Trung (né en 1940), Femme et cheval (source)


14h-18 h30 : II. Genre, sexualité et conventions

sous la présidence de Christian Henriot (Université Lumière Lyon 2)

Isabelle Tracol (Ecole Normale Supérieure-Lettres et Sciences Humaines)
Le regard colonial sur l’Eve indochinoise : femmes, maîtresses, prostituées, sources de plaisirs et de souffrances.
Richard Quang-Anh Tran (Université de Californie)
Homosexuality and the vietnamese myths of origins.
Doan Thi Cam Poisson (Université Denis Diderot Paris 7)
Les corps amoureux dans la littérature vietnamienne contemporaine.

Pause café 15h30-16h

Danièle Bélanger et Khuat Thu Hong (Université de Western Ontario, Institute for Social Development Studies, Hanoi)
Bodies, sexualities and identities in popular magazines in late socialist Vietnam.
Lisa Drummond et Tran Thi Van Anh (Université de York, National Center for Social Sciences and Humanities, Hanoi)
«Women hold rice, men hold hammers» : Women's and men's bodies on state billboards from 1975 to 2006.



rivoire___carret


MARDI 15 MAI

9h-12h30 : III. Les apparences physiques

et sociales au quotidien

sous la présidence de Pierre Brocheux (Université Denis Diderot Paris 7)

Alain Ruscio (Centre d’Information et de Documentation sur le Vietnam Contemporain)
L’étrangeté de l’Autre : regards de voyageurs et de colons français sur les colonisé(s) indochinois(es).
Eric T. Jennings (Université de Toronto)
Douleurs et conforts coloniaux à Dalat.
Erica J. Peters (chercheur indépendant)
Manger au Vietnam : les pratiques alimentaires vietnamiennes et les identités coloniales (1860-1930).

115352300781
repas d'Annamites

10h30-10h45 : pause café

Agathe Larcher-Goscha (Institut d’Asie Orientale)
Le sport et les identités corporelles au Vietnam : défis et enjeux.
Christopher E. Goscha (Université du Québec à Montréal)
«La question du costume» : vêtements occidentaux et enjeux vietnamiens en Indochine coloniale.


Diapositive1


14h-18h30 IV. Le corps éprouvé : santé,

violences et mort

sous la présidence de Philippe Papin (Ecole Pratique des Hautes Etudes)

Laurence Monnais (Université de Montréal)
De son affichage à sa promotion ? La publicité pour un corps sain dans la presse vietnamienne de l’entre-deux-guerres.
Shaun Malarney (International Christian University, Tokyo)
Healthy bodies, clean bodies and citizenship in revolutionary North Vietnam.
François Guillemot (Institut d’Asie Orientale)
La mort et la souffrance en direct : Histoire des jeunesses d’assaut du Viet-Nam (Thanh Nien Xung Phong) entre 1950 et 1975.

15h30-16h : pause café

Helle Rydstrøm (Universités de Linköping et de Lund)
Transgressing the boundaries of Human bodies and minds : gendered/sexed bodies, violence, and war.
Francis Gendreau (Comité international de coopération dans les recherches nationales en démographie)
Des identités corporelles aux dynamiques des populations.

18h-18h30 : Clôture du colloque (réflexions, remerciements, publication)

 

Diapositive1


Diapositive2




Descriptif du colloque


Ce colloque international se propose d’explorer un sujet inédit, encore négligé par les études vietnamiennes, celui du rapport de l’Homme à son Corps au Vietnam. L’Histoire du corps, longtemps centrée sur le corps occidental, objet à ce jour d’innombrables travaux, commence seulement à tourner son regard vers l’Asie où le champ d’investigations est riche et immense. Le Vietnam, historiquement au carrefour d’influences régionales et internationales, offre à cet égard un terrain d’études passionnant.

Charnière essentielle entre deux mondes - celui, biologique de la vie organique, et celui, spirituel de la vie symbolique - le corps est une condition humaine universelle et plurielle à la fois. Les hommes ont de tout temps cherché à maîtriser le corps et ses apparences, mais ce comportement a pris les aspects les plus divers d’une culture à une autre, le corps ayant servi de support extrêmement malléable aux revendications et aux identités les plus variées. Il est une construction autant anatomique que socio-culturelle, et à cause de lui, ou malgré lui, un révélateur d’altérité immédiat. La couleur de la peau, la pilosité, la coiffure, le maquillage, l’habillement, les rites et techniques de tatouages, mutilations ou déformations corporelles, les gestes et postures de bienséance, l’hygiène de soi (alimentaire, médical et sportif), la sexualité, l’attitude face à la violence, à la souffrance et à la mort sont autant de manifestations corporelles, intimes ou publiques, volontaires ou fortuites, exprimant des appartenances (ou des exclusions) ethniques, nationales, religieuses, sociales ou politiques.

Diapositive1

L’histoire vietnamienne contemporaine justifie pleinement que l’on parle ici de «métamorphoses et diversités» des identités corporelles. En l’espace d’un siècle en effet, celles-ci ont été profondément marquées par les influences et les impacts contradictoires du bouddhisme, du confucianisme, du colonialisme, des trente années de guerre endurées, du socialisme et, plus récemment, de la mondialisation. Comment les canons esthétiques et moraux, les critères de normalité, les tabous et interdits touchant au corps ont-ils évolué au Vietnam et avec quelle intensité ? Comment ces glissements de références ont-ils affecté la vie quotidienne des populations, les rapports homme-femme ou générationnels, les représentations de soi populaires et nationales ? Quelles sont les ambitions et les limites de l’actuelle «libération» des corps amorcée depuis les années 1980 et accélérée depuis sous l’effet de la mondialisation ? Quels regards la société vietnamienne pose-t-elle sur le corps et ses expressions ? Telles sont quelques unes des nombreuses questions que ce colloque posera, en souhaitant contribuer à une meilleure compréhension des transformations contemporaines de la société vietnamienne. Il réunira une vingtaine d’intervenants, spécialistes mondialement reconnus du Vietnam, dans un cadre pluridisciplinaire.

Agathe Larcher-Goscha
co-organisatrice du colloque
avec François Guillemot (IAO, Lyon)


Diapositive1

Pour tous renseignements, contacter :
agathegoscha@hotmail.com

Diapositive1

 

_____________________________________________________

- au sujet de : Evelyne Micollier, Sexual Cultures in East Asia

- sur la peinture de Nguyen Trung

Summer Dream - Nguyen Trung



- Répertoire des historien(ne)s du temps colonial

- retour à l'accueil